• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Un nouveau départ pour la famille

Un nouveau départ pour la famille - Luc Grégoire

Toute la maison avait brûlé. Nous n’avions gardé que les murs qui étaient solides. Ils étaient en pierre et avaient été construits, à une époque où les gens bâtissaient pour des siècles. Tout le bois ainsi que les voilages avaient disparu. À l’intérieur, tout était noir de suie. Il nous avait fallu plusieurs jours pour nettoyer toutes les traces de l’incendie. La première urgence évidente à ce moment-là, était de remplacer toutes les fenêtres, ainsi que la porte d’entrée. Nous nous occuperions des autres portes une fois que le nouveau parquet aura été mis en place. Nous attendions de faire le point avec notre assurance, avant de nous lancer dans les travaux.

Quelque temps plus tard, nous étions dans un magasin de porte et fenetre Saint-eustache. Il nous fallait faire une commande de fenêtres et de portes, dont le style devait être en accord avec celui de la maison. C’était une maison victorienne, nous ne pouvions pas faire l’achat de portes simples. Les prix donnés dans le magasin étaient un peu trop élevés pour nous. Nous finissions par avoir l’accord du patron qui nous permettait de payer en plusieurs fois. Ce qui nous sauva. Quand nous terminions l’installation des fenêtres et des portes, la maison semblait être habillée de nouveau. Cela nous donna du courage pour continuer, et oublier le malheur qui nous avait frappés.

Pendant les mois qui suivirent, nous recevions d’oncles, de tantes, de cousins des tas d’objets et affaires pour la maison. Nous n’avions presque pas eu à racheter, ni de rideaux, ni de vaisselles. Nous étions tous concernés par cette vieille maison. À quelques jours de Noël, j’offrais à la famille tout le nécessaire de décoration pour la table. Nous avions décidé de faire un grand repas de Noël cette année. Ma mère avait déballé tous mes achats et avait dressé une des plus belles tables qui m’a été donné de voir dans ma vie. La vaisselle donnée par mes tantes allait très bien avec les nouvelles nappes. Nous avions invité toute la famille pour fêter Noël avec nous. Nous avions passé plusieurs mois à faire le nécessaire pour que cette maison redevienne agréable à vivre. Il était temps d’en faire partager ceux qui nous avaient aidés. Juste avant leur venue, j’accrochais une couronne de tige en bois et de houx sur la porte d’entrée. Pour moi, c’était le meilleur symbole pour indiquer que la maison avait repris vie. Notre malheur, nous avait apporté le goût d’apprécier notre nouveau départ.

 

The author:

author

L'humour est la forme la plus saine de la lucidité... Cette citation n'est pas de moi, évidemment. Cette citation est de Jacques Brel. Mais c'est probablement sur ces sages paroles que j'ai décidé d'asseoir les fondations de ma vie. Mais ne vous méprenez pas, je sais être sérieux quand le besoin le nécessite, toutefois, la vie est déjà si difficile parfois, que de tout prendre avec un sourire ne peut que l'embellir !