• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le métier de fermier

Le métier de fermier - Luc Grégoire

Je n’avais jamais imaginé à quel point le fait de s’occuper d’une ferme était difficile. Bien sûr, j’avais une petite idée sur le fait qu’il s’agissait d’un énorme travail, mais je pensais aussi que si le fermier disposait de tous les outils et matériels nécessaires, il ne lui reste plus qu’à superviser et vérifier le bon déroulement de ses activités. Le fait d’avoir passé une journée entière avec un couple de fermiers m’a permis de me rendre compte de la complexité de ce métier. Mon père a un cousin qui vit à la campagne. Il habite là depuis plus de quarante ans. Il vit de l’élevage de bétail et de la culture de divers légumes. Ma femme a récemment rencontré des problèmes respiratoires. Elle suit déjà un traitement, et le médecin nous a conseillé de revoir l’architecture de la maison, et de la possibilité de changer les fenêtres de celle-ci. Mais surtout, de se retirer un peu des zones saturées durant ce traitement pour qu’il soit efficace. L’idéal, d’après lui, est de passer une semaine dans un endroit où les fumées et les pollutions diverses ne sont pas trop élevées. Nous sommes donc passés chez un dépositaire de portes et fenetres Longueuil, mais les délais de livraison et d’installation étaient trop longs. Mon père nous a alors conseillé de nous rendre chez son cousin. Ce dernier n’a émis aucune objection et, au contraire, était ravi de nous recevoir. Je ne pouvais pas rester toute la semaine avec ma femme, mais je l’ai déposé chez cet oncle, et je suis resté avec elle le premier jour pour l’aider à s’installer, et m’assurer qu’elle soit bien à son aise. C’est ce jour-là que j’ai eu l’occasion de voir tout ce que mon oncle et sa femme, avaient comme tâches quotidiennes. Ils étaient, bien sûr, bien équipés, mais cela ne réduisait pas la charge de leur travail. Le matin, à la première heure, ils devaient se déplacer sur chaque terre pour voir si tout s’était bien passé durant la nuit. Ensuite, mon oncle procède aux vérifications de toutes les machines : si l’huile est suffisante, si les pneus des tracteurs n’avaient pas besoin d’air, ou encore si tous les engrenages fonctionnaient bien. Pendant ce temps, sa femme vérifie le système de nettoyage et veille à ce que tous les produits, engrais, insecticides, pesticides et autres soient au bon niveau. Ils passent à peine du temps dans leur maison. Il y a toujours quelque chose à voir ou à faire. Ce qui m’a beaucoup plu, c’est le fait d’avoir assisté à la naissance d’un veau. Heureusement que mon oncle et sa femme avaient la connexion Internet à la maison, cela a permis à ma femme de ne pas trop s’ennuyer durant son petit séjour en campagne.

 

The author:

author

L'humour est la forme la plus saine de la lucidité... Cette citation n'est pas de moi, évidemment. Cette citation est de Jacques Brel. Mais c'est probablement sur ces sages paroles que j'ai décidé d'asseoir les fondations de ma vie. Mais ne vous méprenez pas, je sais être sérieux quand le besoin le nécessite, toutefois, la vie est déjà si difficile parfois, que de tout prendre avec un sourire ne peut que l'embellir !