• Facebook
  • Twitter
  • Google +

Le jeu vidéo

Le jeu vidéo - Luc Grégoire

Ma cousine nous a tous invités à souper chez elle. C’est samedi, et elle a déclaré qu’elle voulait célébrer les huit anniversaires à venir pendant le mois dans la famille, ainsi que le nouveau contrat de construction que son mari a reçu. Ils sont dans la ville de Coaticook et la ville a décerné le contrat de la reconstruction de l’ancien édifice Bertolini à Sylvain. Quelle chance il a, et quel talent ! C’est fantastique !

Nous arrivons à temps pour donner un petit coup de main à ma cousine pour la préparation du repas. Natalie commence par fermer son auvent, car elle veut qu’on mange dehors, sur le balcon, mais le soleil ne brille pas longtemps sur cette partie de la maison, et il fait un peu froid à l’ombre. De toute façon, le soleil va se coucher bientôt, alors nous n’aurons pas besoin de la protection contre ses rayons dangereux.

La grille du barbecue est allumée et Sylvain se met à préparer les hot-dogs et les hamburgers. Nous nous asseyons sur le balcon, certains à la table, d’autres sur la petite balançoire à deux places, d’autres sur le banc installé dans le coin. Les enfants de Natalie et Sylvain choisissent de s’asseoir sur les marches des escaliers et s’amusent en criant bonjour à tous les véhicules qui passent sur cette route qui est normalement très tranquille. Et, de façon surprenante, certains des conducteurs répondent en saluant.

Après le repas, on retourne à l’intérieur, car ma mère se plaint des morsures qu’elle reçoit des moustiques qui, comme toujours, adorent son sang. Rendus à l’intérieur, on se rend compte que Sylvain a disparu. Natalie, pas trop de bonne humeur, se plaint du fait qu’il passe tout son temps libre à jouer à un jeu vidéo en réseau en ligne. Quand Sylvain revient dans le salon, je lui demande d’expliquer le jeu.

C’est ce qu’on appelle un jeu en temps réel. Le but est de se bâtir un empire en fondant des villes, en se forgeant des alliances et en conquérant les ennemis. Il faut se construire des édifices et entraîner des soldats pour pouvoir attaquer ceux que nous voulons conquérir et cibler les alliances que nous voulons démanteler. C’est à ce moment qu’il m’invite à participer, vu mon intérêt.

Pas besoin de dire que je passe maintenant beaucoup de temps sur ce jeu moi aussi ! C’est facile de devenir accro de ce monde de bataille, d’entraide et de rencontre de plusieurs personnes à travers le monde !

 

The author:

author

L'humour est la forme la plus saine de la lucidité... Cette citation n'est pas de moi, évidemment. Cette citation est de Jacques Brel. Mais c'est probablement sur ces sages paroles que j'ai décidé d'asseoir les fondations de ma vie. Mais ne vous méprenez pas, je sais être sérieux quand le besoin le nécessite, toutefois, la vie est déjà si difficile parfois, que de tout prendre avec un sourire ne peut que l'embellir !